Historique

Notre entreprise familiale, si elle a su évoluer avec son temps, perpétue les traditions séculaires de la pêche dans le respect de nos ancêtres, établis au même endroit depuis plus de 150 ans.

1876
Arrivée et installation d’Adolf Arm, pêcheur et vigneron, avec ses 13 enfants – 5 filles et 8 garçons qui deviendront tous pêcheurs

1901
Naissance de Samuel (1er du nom) à la Béroche

1936
Construction de l’actuelle maison d’habitation au chemin des Pêcheurs 17.

1945
La baraque de pêche est inaugurée le 2 septembre, le jour de la naissance de Samuel-André dit Sami.

1963
Les perches sont taillées pour la première fois.
La baraque de pêche n’est encore qu’une simple cabane en bois, du sol au plafond, sans eau ni électricité.

Les Arm se tournent vers la famille Henry de Bevaix pour écailler les perches avant transformation.

1972
Trouvant la cabane quelque peu vétuste, la famille Arm l’équipe de l’eau et de l’électricité.
Un nouveau tournant est pris avec le travail des bondelles, apportant un produit travaillé à notre clientèle.

1985
Le sol de la pêcherie est rénové en dur, avec un carrelage qui facilite grandement l’entretien du local.

1998
A 23 ans, Jean-Philippe rejoint Sami à la pêche après avoir suivi une formation de menuisier.
En fin d’année, il fera construire un bateau selon ses besoins, le Ya-Ka sortira du chantier Staempfli à Grandson au début de l’année suivante.

1999
La révolution mécanique est en marche.
Jean-Philippe, estimant que le travail peut être facilité, fabrique sa première machine hydraulique pour relever les filets.
Elle prend rapidement sa place et devient irremplaçable.
Bientôt, il construira de nombreuses machines pour ses collègues professionnels.

2003
Pour répondre à une demande de notre clientèle, les premières tournées de vente à domicile voient le jour avec l’achat de notre premier véhicule frigorifique.

2006
La pêcherie subit le poids des ans.
Nous reconstruisons une pêcherie à l’intérieur de l’ancienne, au moyen de panneaux isolés, faciles d’entretien et lavables à grande eau.
Le sol est remplacé par un carrelage antidérapant.

2009
Après une formation de cuisinier, Marie-Laure se lance dans l’aventure de la pêche professionnelle.
Elle est, aujourd’hui, la seule à pratiquer au Lac de Neuchâtel.
En plus de la pêche et du travail du poisson, elle se charge d’élaborer les préparations.

2010
Qui dit plus de pêcheurs dit plus de matériel et plus de poissons.
Il faut donc un plus grand bateau.
Le Yapluka, bateau à cabine en aluminium de dernière génération voit le jour dans un petit chantier naval de Marennes (F), construit sur mesure par Prophil Marine.

2011
Avec l’achat d’une remorque et son agencement « maison », nous nous lançons sur les marchés de la région.
Après la Chaux-de-Fonds, nous serons rapidement présents à Valangin puis Yvonand.

2018
Au vu de la situation de la pêche, nous devons suspendre les marchés, faute de marchandise en suffisance, en attendant des jours meilleurs.

2019
Nous augmentons le périmètre des tournées de vente à domicile pour compenser les marchés.

2020
Suite à la crise liée au Coronavirus, il faut s’adapter, nous lançons notre shop en ligne avec possibilité de commande avec livraison ou retrait.

Adolf Arm et sa famille
Samuel et Pierrot (bateau de gauche) et Sami
Dans les années 70, on travaille encore avec des filets sur des bois.
Sami et Pierrot au « grand filet » (senne).
Méthode pratiquement disparue avec Sami.
Début des années 2000, les bateaux en bois ont laissé la place au polyester avec rouleaux hydrauliques.
En 2011, le Yapluka, en aluminium, rejoint la flotte.